Delphine Joseph Photographies

Atelier-Galerie La Piscine
Place du Musée – Lodève (34)

Espace d’art chaleureux dédié à la photographie,
LA PISCINE est située face au Musée de Lodève. Atelier-Galerie de la photographe plasticienne Delphine Joseph, elle y présente son travail d’auteur.
Depuis toujours elle développe un travail de recherche sur différents supports d’impressions de haute qualité et en propose des tirages limités.
Chargées d’une véritable poétique ses photographies tiennent plus
de la représentation au-delà d’un réel que d’un simple reflet de la réalité.
Le réel est ainsi transcendé par un regard qui voit au-delà,
une vision qui dépasse le sujet, son concret, sa limitation anecdotique.
Un temps où évasion et réflexion intérieure sont simultanément convoquées.
LA PISCINE, un-des univers à découvrir.

« Le poète doit laisser des traces de son passage, non des preuves, seules les traces font rêver » René Char

photographies actuellement disponibles à la Piscine


Horaires / Septembre

mardi, mercredi et jeudi 10h-12h 16h-18h
fermé mercredi 09/10

vendredi 10h-18h samedi 10h-13h

et sur rendez-vous


fermeture du 16 au 25 septembre



Pour aller plus loin
https://www.delphinejoseph.net/

À l’écoute du bruissement du monde, c’est en arpenteur libre que je développe mon œuvre photographique.
Renverser le regard, révéler l’indicible, caresser l’ineffable, dérouler l’implié, transposer la réalité.
Un réel où beauté, fragilité, suspension, équilibre, affleurement et silence sont en pleine présence,
explosant ou implosant souvent dans des endroits inattendus.
Une traversée de funambule dans les interstices de la vie où fusionnent sens, énergie et matière.
La question du visible est traitée par l’au dessous. Donner à voir ce qui est senti.
En quête d’un langage total, je développe une recherche personnelle sur le mode de présentation.
Donner à voir, tout en proposant au regardeur de déplacer légèrement sa vision, d’excentrer son point d’équilibre.
Créer une dimension plus vaste, bi-dimensionnelle ou tri-dimensionnelle. Casser le mur, la frontalité.
Étendre la sensorialité. Au-delà d’un prolongement du propos des images, la matière est liée à l’œuvre elle-même.
Espace, respiration, mouvement en sont des axes forts.

Contact